Trop souvent en «mode travail»? Vous courez de gros risques. Voici comment vous déconnecter.

** Extrait d’un article écrit par Dakota Shane, Magazine INC.

Aujourd’hui, nous sommes plus enthousiasmés que jamais. Nous travaillons plus longtemps, célébrons le mode de vie «sans sommeil» et admirons ceux qui s’offrent des semaines de travail de cent heures. En plus de cela, les courriels, textos, twits et autres de nos téléphones intelligents nous tiennent au courant de nos tâches 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Répondre à votre patron, vos employés ou vos gestionnaires alors que vous sortez votre chien pour sa promenade de dimanche est devenu normal. Vous faites de même en regardant le jeu de baseball de votre enfant et même dans l’intimité de votre salle de bain pour vous savez quoi. Et ce mode de vie qui est devenu aussi le vôtre continue d’être « in » malgré la recherche qui lie les heures de travail plus longues avec la dépression, les maladies cardiaques et plus encore. Sans compter l’impact négatif que ce «mode travail» constant a sur vos relations. Si vous êtes devenu, ou en train de devenir, accroc de ce «modus vivendi» voici six stratégies qui vous aideront à récupérer votre équilibre travail-vie personnelle.

1. Utilisez la technologie pour vous distancer de la technologie: Les téléphones intelligents (smartphones), bien que des outils incroyables, sont la «racine de tout le mal», surtout quand, à cause d’eux, on ne peut jamais se détacher du travail. Pourtant, il existe des façons d’utiliser la technologie pour maintenir notre vie plus équilibrée pendant les heures de repos. Pour commencer, essayez d’utiliser des outils que vous offre votre téléphone et qui vous permettent d’avoir vos propres règles et limites pour ce qui est de l’utilisation des applications sur ce même appareil. Par exemple, désactivez les notifications Gmail (ou celles du service que vous utilisez) au moment où vous quittez le bureau.

2. Changez la culture de votre entreprise: Si vous êtes en position d’autorité dans votre organisation, initiez de nouvelles façons de faire, du genre  ‘ne pas envoyer de courriels à minuit le mardi’. Si vous devez vraiment envoyer un courriel en retard, utilisez plutôt un utilitaire pour pré-programmer le message pour qu’il ne soit expédié que le lendemain matin. Cela renforcera le concept de l’équilibre travail-vie dans votre entreprise, de haut en bas.

3. Respectez les bornes psychologiques: Nos cerveaux sont câblés pour établir distinctement des connexions, des raccourcis et des associations avec des lieux, des personnes, des situations et d’autres stimuli. Ne vous éloignez donc pas de la psychologie humaine, utilisez-la à votre avantage. Ne mélangez pas la vie professionnelle avec votre vie familiale. Une fois que vous arrivez à la maison, ne travaillez pas ou, si vous le devez, ne le faites alors que dans un espace réservé pour cela. Cela vous permettra d’associer des lieux intimes tels le salon, la chambre à coucher et la salle à manger comme des zones de décompression et endroits pour interagir avec les proches et non avec le travail. Si vous disposez des ressources financières pour le faire, faites un pas en avant et munissez vous de dispositifs uniquement assignés pour le travail et d’autres uniquement pour la récréation. Par exemple, faites de votre ordinateur portable votre «dispositif de travail» et votre tablette votre «appareil domestique» où vous pourrez vous adonner à vos jeux préférés.

4. Lorsque vous êtes avec des amis de travail, ne parlez pas seulement du travail: Laissez le travail au travail. Si vous rencontrez toujours des collègues pendant des heures de congé, discutez de choses autres que le travail. Identifiez vos intérêts communs. Vous en avez certainement. Sports, problèmes de rencontres, enfants, émissions télé, etc. En parlant trop souvent de travail en dehors de votre espace de travail, vos limites mentales entre la vie professionnelle et la vie familiale peuvent commencer à se dégrader.

5. Arrêtez de penser trop: Si votre patron ou votre gérant vous réprimande constamment avec des courriels et des textos tout au long de la journée, en exigeant que vous répondiez immédiatement, eh bien, vous devriez peut être commencer à vous chercher tout simplement un emploi ailleurs. Vous n’allez pas changer le monde ou l’avenir de votre entreprise à 1h du matin un certain mercredi. Le reste du monde dort, et vous le devriez aussi.

6. Demander à d’autres personnes de vous aider: Envisagez d’avoir quelqu’un qui vous vérifie régulièrement et vous tient responsable de respecter vos objectifs de déconnexion du mode travail excessif. Ce pourrait être un ami, votre conjoint, un enfant ou un parent. Se distancer du lieu de travail peut être extrêmement difficile à accomplir, et le fait d’avoir un soutien pour vous guider dans la bonne direction pourrait s’avérer extrêmement efficace. Cela fonctionne pour les amis de gymnase, alors pourquoi ne pas vous en servir aussi efficacement pour vous détacher de votre travail? Enfin, envisagez de faire connaître publiquement que vous essayez d’améliorer votre équilibre entre vie professionnelle et vie privée. De cette façon, vos amis et votre famille peuvent également vous encourager, rendant ainsi plus difficile l’abandon de votre décision.

PS: Les opinions exprimées par les chroniqueurs d’Inc.com sont les leurs, et non nécessairement celles d’Inc.com.

  • Traduction libre réalisée par Guy Bouchard

Guy Bouchard, ND (Naturothérapeute Diplômé)

Propriétaire de La Maison Pilates; instructeur de Pilates, de YinStretching, TRX, MPC (Méditation Pleine Conscience) et Intervenant en CC (Cohérence Cardiaque)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s