Pilates ou le réveil des muscles oubliés

Wow!  Je viens de lire un article portant ce titre, ‘Pilates, le réveil des muscles oubliés’, lequel fut publié dans le journal La Presse en 2005. Il y a plus de 12 ans de cela, à une époque nul doute ou le Pilates avec raison prenait de plus en plus son envol au Québec. De mon côté, cela devait faire au moins 3 bonnes années que je le pratiquais de façon assidue. C’est un bon article. Il demeure amplement d’actualités. Les vertus et façons de faire du Pilates y sont bien identifiés. Pour mon blog d’aujourd’hui, je vous recommande donc sa lecture.

Je vous le transmet ici en version PDF pour en faciliter la lecture:

Pilates ou le réveil des muscles oubliés

Pilates et Mémoires Corporelles

J’ai déjà abordé ce sujet en partie sur ma page Facebook, mais je sens ici le besoin d’en dire un peu plus à ce propos . Au berceau, nous n’avions pas trop de difficultés avec les questions de souplesse. On avait l’âge de la flexibilité. En sortant du berceau, toutefois, nous n’avons pas tardé à développer, bon gré mal gré, des mémoires corporelles qui, avec le temps, consciemment ou non, ont plutôt progressé en un certain nombre de déséquilibres musculaires. Nous ne sommes pas devenus pour autant des déséquilibrés, mais juste un peu (parfois beaucoup) physiquement ‘débalancés’ (je forge ce mot).

babyauberceau

Ont alors pris fin assez rapidement les exploits du genre ‘petits doigts de pieds potelés dans la bouche’ et autres acrobaties du genre. Et c’est ainsi que depuis, de fil en aiguille, nous avons entrepris la construction de notre histoire corporelle personnelle. Quelques chapitres, rédigés brusquement à l’occasion, ont laissé des séquelles avec lesquelles nous avons dû apprendre à vivre. Mais elles ont laissé des traces et quelques dommages collatéraux qui, avec le temps, ont plutôt tendance à s’accentuer.

Bref, ces déséquilibres, anodins au départ, sont devenus au fil des années la cause de nombreuses blessures que nous nous infligeons maintenant. Ils nous font faire, autrement dit, des mouvements incorrects qui nous blessent et grugent notre qualité de vie (tendinite, bursite, tour de rein, etc.).

Mais, comme je le dis souvent à mes élèves en classe de Pilates ou de Yin Yoga, nous sommes bénéficiaires d’une Merveilleuse Machine Humaine. Redresser un arbre qui a poussé croche depuis 30 ans c’est fatalement et pratiquement impossible. Ce n’est pas le cas par contre avec le corps humain. On peut toujours intervenir, faire quelque chose pour l’améliorer. On peut arriver à corriger bon nombre de ces déséquilibres musculaires et autres par la pratique de mouvements dits de ‘Rééducation Corporelle’ dont le Pilates fait éloquemment partie.

Loin de là toutefois la promesse que vous aurez de nouveau des boutons de puberté. L’âge chronologique va tous nous rattraper, mais il n’est pas obligé de nous rattraper à vitesse grand V. Depuis que je pratique le Pilates, je n’ai pas cessé de vieillir, mais j’ai plus que le sentiment de le faire beaucoup moins rapidement.

Le Pilates va définitivement vous faire gagner en Qualité de Vie. Je vous le garantis. C’est d’ailleurs la promesse du Pilates, sujet dont je vous entretiendrai lors de mon prochain blog.

À bientôt!

Guy Bouchard, ND (Naturothérapeute Diplômé)

Propriétaire de La Maison Pilates; instructeur de Pilates, de YinStretching, TRX, MPC (Méditation Pleine Conscience) et Intervenant en CC (Cohérence Cardiaque)

Yin Yoga et la Théorie des Méridiens

Dans son excellent livre sur le Yin Yoga¹, PauL Grilley, un ardent pratiquant et défenseur des vertus de cette pratique, fait état correct de la théorie des Méridiens, fondement Taoïste du Yin Yoga.

De tous temps, les adeptes de la Méditation ont soutenu cette théorie, attestant sans l’ombre d’un doute, qu’un système d’énergie subtil et vital circule à travers tout notre corps. En Inde on l’appelle le ‘Prana’ et en Chine le ‘Chi’. L’acupuncture a depuis décrit avec exactitude les voies qu’empruntent ce flux d’énergie. On les appelle ‘méridiens’.

localisationdesméridiens

Les gens qui pratiquent le Tai Chi ou le Chi Qong sont bien au fait de cette réalité. Les mouvements de ces formes d’exercice visent à harmoniser le Chi, l’énergie vitale, à tous les niveaux du corps. C’est indispensable, car c’est le ‘Chi’ qui nourrit en quantité et qualité nos cellules et nos organes. Cette théorie des Méridiens fait encore sourciller parfois les sceptiques occidentaux que nous continuons d’être à l’occasion, mais pour ceux et celles qui pratiquement l’une des formes connues du Yoga, c’est une connaissance qui donne des résultats concluants et convaincants.

Et je dirais que c’est encore plus vrai lorsque l’on s’adonne à la pratique du Yin Yoga, un yoga plus Yin que Yang.  Le Yin et le Yang sont des concepts du Taoïsme à découvrir ou redécouvrir si l’on veut bien intégrer ces principes dans la pratique du Yin Yoga et en obtenir les bienfaits escomptés.

Il faut simplement retenir que Yin et Yang sont des termes qui peuvent s’appliquer aux différents mouvements ou exercices que nous exécutons et cela ne doit pas être limité aux différents yogas connus. Règle générale, tout mouvement faisant appel aux muscles dits ‘élastiques’ du corps, sont des mouvements Yang (hockey, tennis, spinning, etc… entrent donc aussi dans cette catégorie).

Les mouvements Yin maintenant, ce sont ceux qui mettent davantage à contribution les muscles dits ‘plastiques’ du corps. Ce sont les muscles du ‘fascia’, des tissus conjonctifs et connecteurs. Ils sont plus en profondeur et nécessitent un travail en douceur pour être atteints.

Dans une séance de Yin Yoga, ces deux types de mouvements sont utilisés. Les Yangs pour réchauffer en premier lieu les muscles élastiques, puis on a recours aux mouvements Yins, soit des mouvements faisant partie des séquences du Yin Yoga qui peuvent alors cibler différentes parties du corps.

J’élaborerai davantage sur ces aspects complémentaires des mouvements Yin et Yang lors d’un prochain texte.

À bientôt,

Guy Bouchard, ND (Naturothérapeute Diplômé)

Propriétaire de La Maison Pilates; instructeur de Pilates, de YinStretching, TRX, MPC (Méditation Pleine Conscience) et Intervenant en CC (Cohérence Cardiaque)

¹ Yin Yoga, outline of a quiet practice (L’illustration accompagnant ce texte est tirée de ce volume)

La Respiration Pilates Symplifiée

Tel que mentionné dans un précédent article sur le sujet de la Respiration Pilates, se doucher intérieurement à chaque jour est possible si nous apprenons à respirer profondément, ce que précisément la respiration Pilates (diaphragmatique, latérale, costale) rend grandement, voir largement possible.

Pour simplifier le tout, soulignons qu’il faut viser à apprendre à essorer nos poumons comme on le ferait avec une serviette humide et dont on voudrait en extraire jusqu’à la dernière goutte d’eau. Il ne faut pas exagérer le mouvement ni le saccader. La Respiration qui accompagne tous les mouvements du Pilates doit être lente autant dans la phase d’inspiration que d’expiration. À l’inspiration il faut zipper la région centrale et à l’expiration creuser cette même région. Nous allons détailler cela en cours de route, mais pour l’instant retenir qu’en Pilates on ne bloque jamais le souffle.

Il ne s’agit pas pour autant de condamner les autres façons de respirer que nous utilisons, consciemment  ou non. En fait, il n’y probablement pas de mauvaises façons de respirer, ou presque. Il  n’y a plutôt que des façons inadéquates de les utiliser. Mais le génie de Joseph Pilates s’est imposé à ce niveau. La respiration Pilates nous permet de faire circuler davantage d’air dans nos reins et dans nos hanches, ce que la simple respiration abdominale (notre respiration de base quotidienne surtout inconsciente) ne parvient pas à faire. Et plus une respiration permet de faire circuler un nouvel air plus largement et abondamment dans le corps, meilleur est ce douchage (j’invente ici sans doute le mot). Autrement dit, en respirant Pilates on parvient à faire sortir davantage de toxines de  son corps, l’un des moyens les plus efficaces pour prévenir l’intoxication.

Respirez donc bien, en profondeur, et au grand air le plus souvent possible.

Plus sur le sujet prochainement. Bon Pilates!

Guy Bouchard, ND (Naturothérapeute Diplômé)

Propriétaire de La Maison Pilates; instructeur de Pilates, de YinStretching, TRX, MPC (Méditation Pleine Conscience) et Intervenant en CC (Cohérence Cardiaque)

Respirer Pilates: une douche pour l’intérieur du corps

Respirer Pilates est définitivement une douche pour l’intérieur du corps. Avant toute chose, a déclaré Joseph Pilates, il faut apprendre à respirer. La respiration est un incontournable en Pilates, et avec raison. Respirer est pour l’intérieur du corps ce qu’est la douche pour l’extérieur de ce même corps. On se douche à tous les jours parce qu’on en connaît le besoin. Des cellules mortes se sont accumulées sur l’épiderme tout au cours de  la journée pour diverses raisons. Il faut s’en débarrasser et on y arrive assez bien en prenant une bonne douche. Et certains accessoires tel un gant de crin et un bon savon, par exemple, viennent s’ajouter pour rendre cette activité encore plus performante et satisfaisante.

Mais qu’en est-il de l’intérieur du corps? Car là aussi nous accumulons des déchets. Là aussi nous y avons notre lot quotidien de cellules mortes et de toxines qui s’entassent. Et si nous ne parvenons pas à les en  faire sortir, à les déloger, notre niveau naturel de résistance à la toxémie sera franchi, et non pas sans conséquence (l’intoxication est cause de nombreuses maladies connues).

Notre  souffle vital est l’instrument idéal pour évacuer ces toxines. Ce n’est pas sans raison donc que Joseph Pilates a déclaré qu’avant toute chose il fallait apprendre à respirer. La médecine l’avait en quelque sorte décompté lui qui, jeune, souffrait à la fois d’asthme et d’emphysème. Il s’évertua donc à mettre au point une façon de respirer qui lui permettrait d’amplifier ses capacités respiratoires afin de favoriser davantage l’échange gazeux dans le corps. Le CO2 doit être remplacé par de l’oxygène, et si on fait bien cela, les toxines (nos cellules mortes à l’intérieur de nous) seront transportées de la sorte à l’extérieur.

Plus sur le sujet prochainement. Bon Pilates!

Guy Bouchard, ND (Naturothérapeute Diplômé)

Propriétaire de La Maison Pilates; instructeur de Pilates, de YinStretching, TRX, MPC (Méditation Pleine Conscience) et Intervenant en CC (Cohérence Cardiaque)