Pilates pour la vie!

En 1946 déjà, Joseph Pilates, concepteur de la méthode qui aujourd’hui porte son nom, soutenait fermement qu’une bonne condition physique ne pouvait être obtenue par de simples souhaits, ni davantage faire l’objet d’un achat en magasin. Virtuel et révolution technologique n’ont rien changé à cette vérité et ne vont pas y parvenir non plus. Les fondements naturels d’une bonne éducation ou rééducation physique demeurent et vont demeurer inchangés et inchangeables. Toujours, encore et encore, cet acquis (celui d’une bonne ou meilleure condition physique), ne peut être ni devenir nôtre que par la mise en application presque quotidienne d’un programme d’exercices capable de nous permettre d’accéder à ce but louable et souhaitable.

Ni des vœux pieux semblables à tous ceux qui se sont faits par centaines au début de la nouvelle année ne peuvent nous garantir ce trésor, et pas davantage le contenu de tous les bons livres rédigés sur le sujet qui ont possiblement pu se donner en cadeau durant les fêtes. Désolé de décevoir et de contrecarrer peut-être certains plans avec un tel discours. À toutes celles et ceux qui pensent pouvoir se remettre en forme en ayant cela en tête ou au bout des doigts, je paraphrase et redis ce que déjà elles et ils ont maintes fois entendu dans certaines publicités: Y PENSER CE NE SERA PAS ASSEZ.

Permettez-moi de vous citer de nouveau monsieur Pilates à ce propos: Ce résultat souhaitable, c’est-à-dire la mise ou remise en forme, ne pourra être atteint que si vous acceptez de bouleverser avec succès certaines conditions nuisibles associés à notre style de vie dit moderne. Et je vous résume tout cela dans mes propres mots: Nous sommes devenus les victimes du cocooning. Le modernisme est à la fois  fascinant et dévastateur.

La solution? SE PRENDRE EN MAIN! Faites un retour à la vie! Et pour moi, bien entendu, le Pilates est certainement l’une des meilleurs façons d’y parvenir. J’en témoigne depuis déjà plus de 15 ans. Inscrivez-vous à notre présente session. Il n’est pas trop tard. Il me reste quelques bonnes places. Visitez l’horaire ici: http://www.guybouchard.com/fr/Horaires/

Bonne lecture!

Guy Bouchard, ND (Naturothérapeute Diplômé)

Propriétaire de La Maison Pilates; instructeur de Pilates, de YinStretching, TRX, MPC (Méditation Pleine Conscience) et Intervenant en CC (Cohérence Cardiaque)

Un lien entre l’exercice régulier et une fonction immunitaire saine

Notre système immunitaire passe quotidiennement à l’offensive. Heureusement pour nous, il sait assumer son rôle. Grâce à une défense bien coordonnée, notre organisme est protégé. Cellules, protéines et autres signaux chimiques font équipe contre les bactéries, virus, parasites et autres agents pathogènes. C’est à un tel système en place dans notre corps que nous devons la guérison des plaies ainsi que la régénération et la réparation des cellules et des tissus. Nous avons donc intérêt à le garder en bonne santé. Plusieurs facteurs contribuent à lui assurer un bon fonctionnement. Voici comment, selon les experts, on peut le mieux venir à la défense de cette défense naturelle:

Défendre son système immunitaire

La capacité de notre système immunitaire à défendre l’organisme peut être altérée par l’environnement, l’alimentation, le stress, le sommeil, les déplacements ou tout autre aspect de la vie.

Il va s’en dire donc qu’une fonction immunitaire saine résultera d’un effort concerté de l’ensemble de l’organisme et une approche globale sera nécessaire pour la préserver. Les 5 éléments suivants sont considérer incontournables:

  1. Dormir un minimum de 7 heures par nuit et ne passer aucune nuit blanche.
  2. Faire régulièrement de l’exercice afin de favoriser les cellules mémoires, améliorer la fonction immunitaire de la peau et mobiliser les cellules immunitaires.
  3. Minimiser autant que possible le stress ou adopter de saines habitudes pour le gérer, l’exercice par exemple.
  4. Adopter une alimentation saine et équilibrée qui comprend beaucoup de fruits, légumes et protéines maigres afin d’obtenir les micronutriments et macronutriments essentiels, ainsi que d’importants phytonutriments. Une saine alimentation (comprenant une bonne quantité de fibres) fournit ce qu’il nous faut pour maintenir un bon fonctionnement de la barrière intestinale.
  5. Avoir une bonne hygiène, se laver souvent les mains par exemple, minimise la quantité d’agents pathogènes avec lesquels le corps entre en contact au départ.

Pour les points 2 et où il est question d’exercice, vous devez bien vous y attendre, je ne saurais trop vous recommander le Pilates. Ce n’est pas compliqué comme méthode, doux et rigoureux à la fois, assez pour l’apprécier et en obtenir les résultats promis pas Joseph Pilates. Faites-en l’essai. Rien à perdre, au contraire, tout à gagner! Au plaisir donc d’avoir le privilège de vous initier à cette excellente méthode.

Guy Bouchard, ND (Naturothérapeute Diplômé)

Propriétaire de La Maison Pilates; instructeur de Pilates, de YinStretching, TRX, MPC (Méditation Pleine Conscience) et Intervenant en CC (Cohérence Cardiaque)

Le Pilates et l’acquisition de nouvelles mémoires corporelles.

Avec la pratique du Pilates j’ai pu constater, agréablement, que de nouvelles mémoires corporelles avaient pris place à certains  endroits de mon  corps. L’installation ou l’ acquisition, si vous préférez, de nouvelles mémoires corporelles est un complément extrêmement bénéfique du Pilates  dont j’aimerais vous entretenir aujourd’hui.

Avec les années nous avons tous fait l’acquisition de mémoires or réflexes corporels, des bons comme des mauvais. Plus souvent qu’autrement, toutefois, ce sont des automatismes de moindre qualité que nous avons acquis, et ce pour toutes sortes de raisons, il va s’en dire. On ne s’est pas toujours rendu compte de cela car c’est souvent de façon inconsciente que ces mémoires se sont nichées en nous, pour ne pas dire emparées de nous. À prime abord, nous avons bien accepté cela car en réalité ces mémoires corporelles sont des réactions ou réponses dont s’équipe notre corps pour agir, bouger, bref pour exécuter pratiquement tous nos gestes quotidiens.

En principe ces mémoires nous sont donc fort utiles, et même parfois, de façon surprenante, les moins bonnes nous ont servi et nous servent possiblement encore assez bien tout de même aujourd’hui.  Du moins pour un temps encore, et en apparence surtout car, il faut bien l’admettre, ces gestes répétés et plus ou moins réfléchis d’un certain nombre de ces mémoires finissent toujours par nous causer des dommages, parfois lentement mais non moins surement.

Et bien que nous ayons appris d’une certaine façon à vivre avec, il vient un autre temps (possiblement qu’il est déjà venu) où nous constatons le tort qu’elles nous ont fait et continuent de nous causer. C’en est alors trop. Ce n’est plus possible d’endurer certaines douleurs qu’alimentent maintenant ces mauvais plis.  Et quand cela se produit, (s’est produit, où va se produire tôt ou tard), nous prenons dès lors fortement conscience que si rien n’est fait pour apporter certains correctifs nécessaires et souhaitables à cette situation, ces dommages vont tout bonnement et définitivement continuer de s’aggraver, de s’intensifier avec l’ajout des saisons et certainement qu’ils vont nous compliquer un peu plus, sinon beaucoup plus, l’existence. Une perspective peu reluisante pour une fin de vie qui nul doute s’annonce plus pénible que prévu ou espérée. Si vous en êtes arrivés là,  oui, IL FAUT FAIRE QUELQUE CHOSE. VOUS PRENDRE EN MAINS. Et si vous n’y êtes pas encore, alors tant mieux, mais dépêchez-vous de prévenir l’inévitable.

Ceci étant dit, JE CONCLURAI TOUTEFOIS SUR UNE NOTE PLUS POSITIVE. Heureusement pour nous, nous sommes dotés d’une merveilleuse machine humaine. S’il est difficile, voir impossible de redresser un arbre ayant poussé de façon déviée durant plus de 30 ans, par contre il est toujours possible de regagner en qualité de vie pour ce qui est du corps humain.

Oui, on peut réformer le corps avec l’aide de l’une ou l’autre des différentes disciplines dont la fonction première vise la rééducation corporelle. Je sais (étant moi-même une sorte de miraculé du Pilates) que cette méthode s’inscrit merveilleusement bien dans cette catégorie. Le Pilates nous aident à corriger bon nombre de ces mauvaises mémoires, à les transformer,  les convertir même en de nouvelles versions nettement améliorées.

Faites-en l’essai. Rien à perdre, au contraire, tout à gagner!

Au plaisir donc d’avoir le privilège de vous initier à cette excellente méthode,

Guy Bouchard, ND (Naturothérapeute Diplômé)

Propriétaire de La Maison Pilates; instructeur de Pilates, de YinStretching, TRX, MPC (Méditation Pleine Conscience) et Intervenant en CC (Cohérence Cardiaque)