Pilapasseport pour le début de la prochaine session

Mis en avant

Enfin nous savons à quoi nous en tenir : il n’y aura pas de confinement cet automne donc mon studio de Pilates pourra fonctionner normalement. Notre modus vivendi sera le passeport vaccinal. Dans le contexte actuel moi je me plais à le titrer de Pilapasseport car il nous permettra enfin de nous livrer agréablement à notre discipline préférée pour se mettre ou remettre en forme

En ce qui me concerne donc le passeport vaccinal COVID-19 sera notre outil officiel (gratuit en plus) pour attester et valider qu’un ou une participant (e) à mes séances est adéquatement protégé(e) contre la COVID-19, tant pour lui et elle comme pour les autres dans le studio. Ce vaccin indispensable permettra de maintenir ouvert le studio pour toute la session Automne 2021.

La Santé Publique a publié la liste des lieux où le passeport sera requis et c’est bel et bien le cas pour les salles d’entraînement intérieur dont les studios comme le mien fait partie. Si vous souhaitez consulter cette liste, cliquez ICI.

Bien entendu, ce passeport n’exclut pas la nécessité d’observer certaines consignes de base utiles pour continuer de se protéger même vacciné.

Pour tous les détails concernant le fonctionnement dudit passeport, consultez ce lien détaillé pour tout cela sur le site du gouvernement : Passeport vaccinal COVID-19

Dès la semaine prochaine je publierai sur mon site l’horaire prévu pour la rentrée et les disponibilités. Avec la distanciation de 1 mètres, les groupes ne seront plus limités à 5 présences. À bientôt!

Guy Bouchard 581-574-4719 guy.bouchard@gmail.com

Sur les Écrits de Joseph Pilates

Mis en avant

Je viens de recommencer une troisième lecture du livre de Joseph Hubertus Pilates, Retour à la Vie par la Contrôlogie (Return to Life Through Contrology). Certains pourraient me taquiner en me disant que je ne comprends pas vite en raison de mes relectures de ces écrits du maître Pilates, mais non, ce n’est pas le cas. Ce petit livre, illustré uniquement en photos noir et blanc de l’époque, est un Best Seller en matière de santé. Il mérité d’être lu et relu pour vraiment l’apprécier à sa juste valeur.

Contrôlogie, nous dirons plutôt ‘Science du Contrôle’ est génial par son contenu qui nous rappelle à l’ordre en matière de saine gestion de notre santé. Plus je fais lecture de ce livre, plus je prends conscience à quel point Joseph Pilates a précisément été ce qu’il a prétendu être, à savoir un visionnaire, ’50 ans en avance sur son temps’. Tous les conseils et avis qu’il partage dans ses écrits peuvent toujours s’appliquer à nous, aujourd’hui, à notre époque tellement considérée comme évoluée. Pourtant, nous avons encore beaucoup de chemin à faire pour en arriver là.

Oh oui, bien sûr, la science et la médecine ont fait des progrès immenses et sont parvenus à prolonger notre espérance de vie. Mais qu’en est-il réellement? Sommes-nous pour autant en meilleure condition physique? Vivre plus longtemps sur un lit d’hôpital, est-ce là la prolongation d’espérance de vie que nous souhaitions acquérir? Les maladies dégénératives sont toujours croissantes, malheureusement, et l’obésité est devenue épidémique, nous dit-on. Non, le Pilates ne va pas rendre personne immortel, j’en conviens, mais je peux vous assurer que l’âge nous ratrappe beaucoup moins vite. Je l’expérimente depuis 19 ans de pratique régulière de cette méthode géniale.

Avec cette relecture des écrits de Joseph Pilates, et l’appréciation renouvelée que je fais de son livre, à chaque fois que mes yeux le parcourent de long et en large, un sentiment grandissant a pris place en moi, celui de rédiger mon prochain livre, ma prochaine publication, directement à partir des textes de ce maître. Son titre sera ‘Réflexions et Commentaires sur les Écrits de Joseph Pilates’. J’ai débuté cette rédaction depuis quelques jours déjà, une compilation que je devrais compléter avant la fin du présent mois (octobre 2019). Je vous tiens au courant dès qu’il sera, tout comme mes autres livres, publié et disponible sur Amazon.

Bonne lecture et bon succès dans tous vos projets,

Guy Bouchard, ND (Naturothérapeute Diplômé) et Instructeur de Pilates

NOTE: Pour votre information, vous n’êtes pas tenus(es) de vous procurer sur Amazon l’un ou l’autre de mes livres sur le Pilates ou autres sujets, surtout si vous n’êtes pas à l’aise avec l’idée de commander en ligne. Faites-moi savoir par courriel la publication qui vous intéresse et je vous l’acheminerai directement par courriel, et vous pourrez effectuer votre paiement par Interac en faisant usage de mon adresse de courriel. Tous mes livres sont en version pdf, ce qui me permet de les éditer à des prix fort raisonnables. En pdf, en plus, toutes les illustrations sont en couleur et vous pouvez en faire lecture sur votre ordi, tablette ou cellulaire, à votre convenance.

Le Corps Inquiet, un corps qui résiste.

Mis en avant

Le Corps Inquiet est une expression, une réflexion qui m’est venue à l’esprit avec l’enseignement régulier du Pilates. Il y a des mouvements où je constate la résistance du corps à les accomplir. Comme si ce dernier s’opposait, même s’entêtait à faire ces mouvements dans les règles de l’art du Pilates. Je me suis posé la question quant à savoir pourquoi il en était ainsi. Il m’est apparu évident qu’il y a quelque part en nous certains blocages, certaines hésitations, non conscientes, à se raidir, se rebeller contre la pratique de mouvements inhabituels.

Mais comment cela peut-il bien être possible? J’en déduis que certaines mémoires sont bien présentes, enregistrées, cristallisées en nous et que ce sont elles qui font obstacles à l’exécution harmonieuse de certains mouvements comme ceux du Pilates et de ceux de bien d’autres disciplines où nous pourrions également rencontrer des difficultés d’apprentissage. Et ce peut être frustrant, démotivant quand cela se produit. Je vais donc faire de mon mieux pour vous rassurer, ce pourquoi je vous propose de considérer ce qui suit.

Je pense avoir suffisamment compris d’où nous viennent ces mémoires corporelles posant obstruction : nulle part ailleurs qu’à travers certains vécus où une certaine blessure (voire même une ‘blessure certaine’) nous a été infligée. Concrètement, si à un moment précis de l’historique de mon corps j’ai vécu un traumatisme accompagné d’une douleur bien présente, cela a laissé quelque part sa marque en moi. Mon corps a soigneusement enregistré tout le désagréable que cet événement m’a causé, et dès lors nul doute qu’il s’est convaincu qu’il n’était pas prêt de l’oublier. Qu’il allait, en temps voulu, s’en souvenir et s’auto protéger… en résistant.

Il ne faut donc pas se surprendre si parfois vous constatez à quel point vous éprouvez une difficulté dans la maîtrise de certains mouvements ou exercices de Pilates, Yoga ou autre discipline faisant grandement appel au corps pour se manifester. Prenez le temps de simplement vous poser la question suivante: se pourrait-il qu’une mémoire, un souvenir douloureux, en soit la cause? Un vécu pénible qui a laissé sa trace?

Le Corps Inquiet c’est précisément cela, ces endroits du corps affectés par le vécu d’une expérience choc et qui, au  moment précis d’exécuter un quelconque mouvement nécessitant cette partie du corps, devient spontanément source d’inquiétude, de résistance, voire même d’empêchement à la réalisation dudit mouvement. C’est subtil, très inconscient mais néanmoins pleinement réel. Je l’ai constaté chez moi dans ma pratique du Pilates et de mes élèves m’ont également confié avoir pris conscience qu’ils éprouvaient, à l’occasion, quelque chose de semblable.

Bref, la note positive est qu’il ne faut jamais se décourager quand votre corps semble s’opposer à une performance souhaitable. Ne jamais dire ‘jamais’ mais simplement ‘pas encore’, car cela viendra. Il faut juste parfois savoir démasquer la résistance, mettre à jour le pourquoi de cette inquiétude du corps à aller de l’avant avec confiance.

Bonne lecture!

Guy Bouchard, ND – guy.bouchard@gmail.com 581-574-4719

Le Corps Pilates

L e Corps Pilates est en réalité le titre de ma plus récente publication. La rédaction de ce livre et la préparation et dispensation des cours en Pilates et Yin Yoga de ma session Hiver 2018 présentement en cours m’ont gardé très occupé ces derniers mois, à un point tel que j’ai quelque peu négligé ce blog. Je m’en excuse. Je reprends le collier, comme on dit, aujourd’hui même, et je vais le faire tout naturellement en vous partageant un peu plus concernant ce nouveau livre que je viens de compléter et de mettre en ligne.

Vous pouvez vous en procurer une copie sur Amazon. Ou, si vous préférez, vous pouvez aussi me contacter par courriel afin d’obtenir votre copie. Votre versement pourra être fait alors par Interac.

Comme son titre l’indique, j’ai écrit ce livre pour me donner et vous procurer une vue plus interne de certains mouvements du Pilates, convaincu que j’étais qu’il est ainsi possible d’acquérir une perception plus intime de ce qui prend place et se passe en nous quand nous exécutons les mouvements de la méthode. Pour un, j’obtiens un meilleur senti des mouvements quand je peux conscientiser, anatomiquement parlant, ce qui précisément bouge en moi quand j’effectue l’un des exercices du Pilates.

Le Corps Pilates montre et décrit donc certains mouvements (pas tous, car on comprend bien que les mêmes muscles seront mis à contribution d’un mouvement à l’autre), et j’y apporte des commentaires et réflexions à l’occasion qui, je l’espère bien, sauront rendre votre séance de Pilates, privée ou en classe, plus stimulante et enrichissante.

Bonne lecture!

Guy Bouchard, ND (Naturothérapeute Diplômé)

Propriétaire de La Maison Pilates; instructeur de Pilates, de YinStretching, TRX, MPC (Méditation Pleine Conscience) et Intervenant en CC (Cohérence Cardiaque)

Pilates pour la vie!

En 1946 déjà, Joseph Pilates, concepteur de la méthode qui aujourd’hui porte son nom, soutenait fermement qu’une bonne condition physique ne pouvait être obtenue par de simples souhaits, ni davantage faire l’objet d’un achat en magasin. Virtuel et révolution technologique n’ont rien changé à cette vérité et ne vont pas y parvenir non plus. Les fondements naturels d’une bonne éducation ou rééducation physique demeurent et vont demeurer inchangés et inchangeables. Toujours, encore et encore, cet acquis (celui d’une bonne ou meilleure condition physique), ne peut être ni devenir nôtre que par la mise en application presque quotidienne d’un programme d’exercices capable de nous permettre d’accéder à ce but louable et souhaitable.

Ni des vœux pieux semblables à tous ceux qui se sont faits par centaines au début de la nouvelle année ne peuvent nous garantir ce trésor, et pas davantage le contenu de tous les bons livres rédigés sur le sujet qui ont possiblement pu se donner en cadeau durant les fêtes. Désolé de décevoir et de contrecarrer peut-être certains plans avec un tel discours. À toutes celles et ceux qui pensent pouvoir se remettre en forme en ayant cela en tête ou au bout des doigts, je paraphrase et redis ce que déjà elles et ils ont maintes fois entendu dans certaines publicités: Y PENSER CE NE SERA PAS ASSEZ.

Permettez-moi de vous citer de nouveau monsieur Pilates à ce propos: Ce résultat souhaitable, c’est-à-dire la mise ou remise en forme, ne pourra être atteint que si vous acceptez de bouleverser avec succès certaines conditions nuisibles associés à notre style de vie dit moderne. Et je vous résume tout cela dans mes propres mots: Nous sommes devenus les victimes du cocooning. Le modernisme est à la fois  fascinant et dévastateur.

La solution? SE PRENDRE EN MAIN! Faites un retour à la vie! Et pour moi, bien entendu, le Pilates est certainement l’une des meilleurs façons d’y parvenir. J’en témoigne depuis déjà plus de 15 ans. Inscrivez-vous à notre présente session. Il n’est pas trop tard. Il me reste quelques bonnes places. Visitez l’horaire ici: http://www.guybouchard.com/fr/Horaires/

Bonne lecture!

Guy Bouchard, ND (Naturothérapeute Diplômé)

Propriétaire de La Maison Pilates; instructeur de Pilates, de YinStretching, TRX, MPC (Méditation Pleine Conscience) et Intervenant en CC (Cohérence Cardiaque)

Précisions sur le Centre Pilates ou principe du Centrage (le corset)

Le Centrage en Pilates, c’est ce qui vous permet d’établir un point de référence pour le départ d’un mouvement. Il l’oriente sur un axe principal de gravitation (notion de ‘centre de gravité’). La répartition du poids du corps peut alors mieux s’effectuer, ce qui favorise grandement stabilité et équilibre durant l’exécution du mouvement. Chaque personne doit ainsi trouver son centre. Il peut par contre varier d’une personne à l’autre tenant compte de différents facteurs (âge, sexe, historique du corps, son poids,etc.). C’est d’ailleurs la raison pour laquelle un même mouvement en Pilates ne sera pas exécuté avec une aisance égale par tous les participants lors d’une séance.

En tant qu’instructeur je n’hésite donc pas un instant à rassurer mes élèves à ce sujet. Dans une même classe ou séance de Pilates où tous sont de niveaux Débutants, il arrive pourtant qu’un mouvement X se révèle facile pour un participant mais ne le sera pour un autre, et le contraire  se produira un peu plus tard durant la même séance  avec cette fois un mouvement Y. Nous nous ressemblons tous, mais nous sommes aussi tous différents. Il ne faudra pas vous sentir mal ou vous culpabiliser à un moment donné si vous éprouvez une certaine gène à faire un certain mouvement plus qu’un autre alors que pourtant son niveau de difficulté est moindre que le précédent. L’important ce sera de rester concentrer sur la nécessité de bien vous centrer,  d’engager vos abdos, soit les muscles centraux  d’activation du corset.

À ce sujet maintenant j’aimerais apporter une précision nécessaire. La centrale énergétique, le Centre Pilates où prend place et s’épanouit le principe du Centrage ne se limite pas à la partie avant du corps. C’est de façon cylindrique qu’il faut concevoir cet engagement du centre comme il se doit. L’illustration suivante va démontrer clairement ce que je veux dire.

ceintureatlas

Il est bien évident ici que les muscles abdominaux (toute une confrérie, n’est-ce pas?) constituant le Centre Pilates sont tout autant devant comme derrière le corps. Quand donc on vous demande d’engager votre centrale, de vous centrer afin de mettre en place votre corset (l’équivalent d’une ceinture de sécurité et de stabilité semblable à celle que nous bouclons dans l’avion en prévision d’une éventuelle  turbulence),  il faut alors s’assurer de faire participer tous les muscles devant la centrale tout comme ceux qui sont localisés derrière celle-ci.

En d’autres termes,  même si c’est devant soi, au niveau de l’abdomen que s’effectue ce bouclage (creusement abdominal accentué de 25 à 30% au moment de l’expiration, d’où l’expression ‘nombril vers les lombaires’), il n’en demeure pas moins que les muscles fessiers et autres de cette région doivent  tout aussi efficacement  s’engager et participer. Les zones en rouge sur ce visuel indiquent distinctement ce qui devant comme derrière constitue ce corset où le Centrage doit avoir sa source de motivation première afin de pouvoir s’installer solidement, et ce d’autant plus si un mouvement est de niveau ‘Avancé’.

Si vous avez des questions, il me fera plaisir d’y répondre. Profitez-vous pour vous inscrire à mes autres blogues. Bonne lecture!

Guy Bouchard, ND (Naturothérapeute Diplômé)

Propriétaire de La Maison Pilates; instructeur de Pilates, de YinStretching, TRX, MPC (Méditation Pleine Conscience) et Intervenant en CC (Cohérence Cardiaque)

L’idéal du corps humain selon Joseph Pilates

L’idéal du corps du humain selon Joseph Pilates, l’inventeur et concepteur du Pilates, c’est de pouvoir y retrouver la force et la souplesse musculaire. Force, vigueur, robustesse et résistance sont davantage ce que le corps masculin semble plus facilement s’accaparer, tandis que souplesse et flexibilité sont des attributs plus spontanément identifiables chez les dames.

De tous les gens que j’ai pu initier à date au Pilates, j’ai pu facilement constater cette nuance ou différence frappante. Les hommes ont de la force mais ils sont moins souples. C’est possiblement l’une des raisons du pourquoi moins d’hommes s’intéressent au Pilates et/ou autres méthodes et techniques de rééducation corporelle. Quelque part dans leur tête ils se disent « ça c’est une affaire de femme; pas pour moi ». Bien sur ils ont totalement tort de penser de la sorte si c’est le cas.

Les hommes de mes cours de Pilates, ceux qui ont osé l’essayer au cours de mes quelques 15 années d’enseignement de la méthode à ce jour, n’ont pas sur durer, persévérer. Pourquoi? J’ose une réponse. Ils se sont tout simplement découragés en cours de route, et cela à mon avis pour cette raison principale:  Ils ont trop forcé, ce que les hommes savent très bien faire, beaucoup trop même, alors qu’en Pilates on nous amène à ne plus forcer autant, ou, tout au moins, plus de la même façon.

Les mouvements et principes du Pilates qui enrobent ces mouvements, nous incitent à repenser complètement ou presque notre façon de forcer. La mobilisation des muscles supérieurs (surtout les élastiques) est rééduquée. On leur apprend à tenir plus et mieux compte de la présence et l’existence de leurs compagnons ‘stabilisateurs’, des indispensables aussi pour acquérir et maintenir l’idéal du corps humain.

C’est souvent un exploit pour les muscles mobilisateurs que d’accepter cela. Les mobilisateurs sont des machos. Ils sont si forts, du moins ils se croient tels, alors qu’en réalité si les mobilisateurs ont de la force ils ont par contre moins d’endurance que les stabilisateurs. De là l’importance qu’ils acceptent d’apprendre ou de réapprendre à travailler plus efficacement, c’est à dire ‘en synergie’ avec leurs compagnons de toujours, les stabilisateurs.

L’idéal du corps humain selon Joseph Pilates est dans le vrai à 100%. Et pour ce qui est des dames, le Pilates leur procurera un peu moins de souplesse et de flexibilité, ce qu’elles ont davantage d’emblée que les messieurs, mais elles y gagneront en y ajoutant plus d’endurance. L’ajout d’accessoires du Pilates telles les bandes élastiques, petits poids, cercle magique et autres du genre, rendra cela possible.

Bref, qui que vous soyez, ne vous contentez donc pas uniquement de votre force musculaire, car seule en vedette dans votre corps elle peut vous blesser tout autant qu’elle peut vous être utile. Apprenez à y ajouter une bonne dose de flexibilité. Ce que le Pilates et les autres méthodes de rééducation corporelle  rendent grandement possible. Trouvez celle qui vous convient le mieux. Vous éviterez ainsi bien des troubles telles les tendinites,  les bursites et autres ‘ites’ de ce monde qui nous indisposent quand on les rend en grande partie possibles nous même en maltraitant le corps par bien de nos façons de faire, incluant celles de s’entraîner.

Guy Bouchard, ND (Naturothérapeute Diplômé)

Propriétaire de La Maison Pilates; instructeur de Pilates, de YinStretching, TRX, MPC (Méditation Pleine Conscience) et Intervenant en CC (Cohérence Cardiaque)

Le Pilates et l’acquisition de nouvelles mémoires corporelles.

Avec la pratique du Pilates j’ai pu constater, agréablement, que de nouvelles mémoires corporelles avaient pris place à certains  endroits de mon  corps. L’installation ou l’ acquisition, si vous préférez, de nouvelles mémoires corporelles est un complément extrêmement bénéfique du Pilates  dont j’aimerais vous entretenir aujourd’hui.

Avec les années nous avons tous fait l’acquisition de mémoires or réflexes corporels, des bons comme des mauvais. Plus souvent qu’autrement, toutefois, ce sont des automatismes de moindre qualité que nous avons acquis, et ce pour toutes sortes de raisons, il va s’en dire. On ne s’est pas toujours rendu compte de cela car c’est souvent de façon inconsciente que ces mémoires se sont nichées en nous, pour ne pas dire emparées de nous. À prime abord, nous avons bien accepté cela car en réalité ces mémoires corporelles sont des réactions ou réponses dont s’équipe notre corps pour agir, bouger, bref pour exécuter pratiquement tous nos gestes quotidiens.

En principe ces mémoires nous sont donc fort utiles, et même parfois, de façon surprenante, les moins bonnes nous ont servi et nous servent possiblement encore assez bien tout de même aujourd’hui.  Du moins pour un temps encore, et en apparence surtout car, il faut bien l’admettre, ces gestes répétés et plus ou moins réfléchis d’un certain nombre de ces mémoires finissent toujours par nous causer des dommages, parfois lentement mais non moins surement.

Et bien que nous ayons appris d’une certaine façon à vivre avec, il vient un autre temps (possiblement qu’il est déjà venu) où nous constatons le tort qu’elles nous ont fait et continuent de nous causer. C’en est alors trop. Ce n’est plus possible d’endurer certaines douleurs qu’alimentent maintenant ces mauvais plis.  Et quand cela se produit, (s’est produit, où va se produire tôt ou tard), nous prenons dès lors fortement conscience que si rien n’est fait pour apporter certains correctifs nécessaires et souhaitables à cette situation, ces dommages vont tout bonnement et définitivement continuer de s’aggraver, de s’intensifier avec l’ajout des saisons et certainement qu’ils vont nous compliquer un peu plus, sinon beaucoup plus, l’existence. Une perspective peu reluisante pour une fin de vie qui nul doute s’annonce plus pénible que prévu ou espérée. Si vous en êtes arrivés là,  oui, IL FAUT FAIRE QUELQUE CHOSE. VOUS PRENDRE EN MAINS. Et si vous n’y êtes pas encore, alors tant mieux, mais dépêchez-vous de prévenir l’inévitable.

Ceci étant dit, JE CONCLURAI TOUTEFOIS SUR UNE NOTE PLUS POSITIVE. Heureusement pour nous, nous sommes dotés d’une merveilleuse machine humaine. S’il est difficile, voir impossible de redresser un arbre ayant poussé de façon déviée durant plus de 30 ans, par contre il est toujours possible de regagner en qualité de vie pour ce qui est du corps humain.

Oui, on peut réformer le corps avec l’aide de l’une ou l’autre des différentes disciplines dont la fonction première vise la rééducation corporelle. Je sais (étant moi-même une sorte de miraculé du Pilates) que cette méthode s’inscrit merveilleusement bien dans cette catégorie. Le Pilates nous aident à corriger bon nombre de ces mauvaises mémoires, à les transformer,  les convertir même en de nouvelles versions nettement améliorées.

Faites-en l’essai. Rien à perdre, au contraire, tout à gagner!

Au plaisir donc d’avoir le privilège de vous initier à cette excellente méthode,

Guy Bouchard, ND (Naturothérapeute Diplômé)

Propriétaire de La Maison Pilates; instructeur de Pilates, de YinStretching, TRX, MPC (Méditation Pleine Conscience) et Intervenant en CC (Cohérence Cardiaque)

Du Pilates pour gagner en qualité de vie!

Bien que je le considère merveilleux, je vous préviens que le Pilates ne va pas vous rendre immortel. Ni plus ni moins que toutes les autres disciplines de mise ou remise en forme qui existe présentement sur notre planète.

Mais qu’il est la capacité de nous faire gagner en qualité de vie, c’est déjà un exploit considérable. Si vous sentez que vous avez perdu de la qualité en ce qui concerne votre présente existence terrestre, il est plus que temps de faire quelque chose. Vous n’êtes pas obligé de faire du Pilates, mais vous vous devez de vous prendre en mains. Car si vous ne faites rien, surtout si votre âge est présentement de 50,55 ans et plus, vous allez, je m’en excuse si cela vous bouscule quelque peu, constater que la situation va se détériorer.

Ne rien faire parce qu’on a mal, ce n’est pas la bonne solution. Si vous ne faites rien parce que vous avez mal, vous allez continuer d’avoir mal. Et plus vous aurez mal, plus vous allez vous justifier de ne rien faire. Vous serez alors tôt ou tard au beau milieu d’un cercle vicieux.

Je peux personnellement témoigner, sans l’ombre d’un doute, que si je n’avais découvert la méthode Pilates, il y a fort à parier que je serais présentement ankylosé plus que jamais, possiblement même en chaise roulante. Je suis un miraculé du Pilates. J’ai, grâce à lui, pu effectuer une sorte de retour à la vie.

Notre corps est une merveilleuse machine humaine, mais nous savons qu’il a aussi ses limites. Nous prenons tous de l’âge et ce même si on fait du Pilates, du Yoga, du Taïchi, du Qigong ou n’importe laquelle autre technique de mise ou remise en forme actuellement reconnue, aucune de ces pratiques ne pourra nous rendre immortel mais, je le redis, si au moins elles ont le mérite de nous faire gagner en qualité de vie, vieillir moins vite, plus lentement, un miracle en soi se sera alors produit d’une valeur inestimable.

En résumé, je vous encourage fortement à faire l’essai du Pilates. Et si le Pilates ne vous convient pas, faites l’essai du Yoga ou du Tai-Chi. Mais, chose certaine, faites quelque chose. Nous ne pouvons pas retourner en arrière. L’âge nous rattrape toujours. Par contre, il n’est pas obligé de nous rattraper aussi vite qu’il semble le faire parfois.

Au plaisir donc d’avoir le privilège de vous initier à cette excellente méthode,

Guy Bouchard, ND (Naturothérapeute Diplômé)

Propriétaire de La Maison Pilates; instructeur de Pilates, de YinStretching, TRX, MPC (Méditation Pleine Conscience) et Intervenant en CC (Cohérence Cardiaque)

Pilates et Google Actualités

Sur mon téléphone ou sur mon ordinateur à la maison, j’utilise Google Actualités pour me tenir au courant de ce qui se passe dans le monde. Vous le savez sans doute, il est possible de programmer cet utilitaire pour recevoir des articles sur les sujets qui nous intéressent le plus ou nous tiennent à cœur. C’est donc ce que j’ai fait et, chose certaine, vous vous en doutez bien, j’ai programmé Google Actualités pour recevoir des article sur le Pilates.

Il me fait donc plaisir de vous informer qu’il ne se passe presque pas une journée sans qu’un article s’écrive sur le sujet. C’est fascinant de constater à quel point le Pilates est devenu un sujet autant d’actualité. De toute évidence il n’y a plus présentement un seul endroit sur terre où le Pilates n’est pas pratiqué et/ou enseigné.

J’ai découvert le Pilates il y a déjà plus de 15 ans et je peux me vanter d’avoir pressenti cela. J’avais intuitionné que le Pilates ne serait pas une mode passagère. Je m’en félicite grandement aujourd’hui. Surtout d’avoir vu juste quand à sa capacité à me redonner une meilleure condition physique. Je m’étais alors engagé corps et âme à le pratiquer assidûment. Je n’ai pas été déçu. J’ai regagné avec les années de pratique une bien meilleure condition physique. Et ce n’est pas tout. L’impact au niveau psychique, psychologique, émotionnel et même spirituel, à été remarquable, indéniable.

J’affectionne particulièrement cette méthode. Je ne me suis jamais senti aussi bien dans mon corps et dans ma tête. La promesse du Pilates est vraie. On revient en quelque sorte à la vie. Je l’ai expérimenté très bien, et je sais que toute personne qui en fera l’essai pour au moins 10 bonnes séances ne sera pas déçue.

Si vous également vous faites usage de Google Actualités, je vous invite à y ajouter la rubrique Pilates. Vous constaterez que je dis la vérité. Il s’en parle pratiquement à tous les jours et jamais au grand jamais il n’y est question de points négatifs. On encense littéralement le Pilates. Les éloges fusent de toutes parts de gens qui ont goûté aux bienfaits qu’il procure inévitablement.

Lors de mon prochain article sur le sujet, je vous partagerai quelques-uns de ces témoignages impressionnants..

À bientôt!

Guy Bouchard, ND (Naturothérapeute Diplômé)

Propriétaire de La Maison Pilates; instructeur de Pilates, de YinStretching, TRX, MPC (Méditation Pleine Conscience) et Intervenant en CC (Cohérence Cardiaque)